Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 octobre 2011 5 21 /10 /octobre /2011 02:41

 

So much to say

Tanto a callar

Tant à vivre

 

ninakupenda

 

Kila mtu ana haki ya kuishi, haki ya uhuru, na haki ya kulindwa nafsi yake.

Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne.     

4406302110_661b0fd0df.jpg

  john-lepapa-ici-devant-la-maison-que-s-etait-fait-construir.jpg

 

 

316570 205762949495573 200515343353667 499828 1721209365 n

 

CEREMONIE-LAMU-.jpg

313957 200585156680019 200515343353667 484633 1072401816 n

 

 

Marie était et restera une combattante de bien des luttes, sans idéologie  mais de fait ;

Lutte des femmes, luttes culturelles dans des rencontres, par l'organisation des premiers festivals de films de femmes en France, des expositions extraordinaires avec des oeuvres de femmes connues (Sonia Delaunay, Gisèle Freund et bien d'autres), de femmes inconnues.  Elle avait le sens des découvertes, de la pertinence et de l'audace pour une installation artistique, l'oeil exigeant...

 

Luttes pour la vie et santé, la sienne en se battant contre les diagnostics médicaux qui l'avaient condamnée lors de son accident en 1971, et pour la santé  des plus démunis : elle a participé au Kenya, à rendre des soins et médicaments  acessibles alors qu'ils sont inaccessibles du fait des lois des marchés... en particulier pour le VIH

 

Combats pour la beauté, l'amitié et l'amour...et la différenciation entre l'amour véritable et le gré des humeurs, des rythmes de proximité et d'éloignement, et une façon bien à elle d'être fidèle en amitié

 

Combats pour un échange et une parole différente, personnelle, aigûe, lucide. Combats pour une paix au quotidien, un équilibre, pour la paix... Son courage et sa dignité ont été remarqués par toutes celles et ceux qui l'ont approchée.

 

Combats pour une vie libre et partagée...

Combats pour oser voyager, aimer et élever les enfants de John, son compagnon Massaî depuis des années.

Comme toute personne handicapée elle n'avait droit à aucun crédit des banques et des amies  avaient généreusement permis la consturcution de sa maison à Shela... Elle avait choisi ce lieu de vie bien avant qu'il devienne une destination prisée pour une clientèle "très people et très riche"  d'hotels luxueux pour touristes. Elle avait choisi une maison traditionnelle de style swahili, avec un toit de chaume, largement ouverte sur l'extérieur, et donnant immédiatement sur la mer. maison traditionnelle, belle, mais simple.... Elle déplorait l'investissement de l'argent dans cette île : l'économie relationnelle et financière en a été bouleversée. Elle avait observé avec beaucoup de scepticisme la construction par d'autres ressortissants étrangers, à Lamu et dans ses environs, d'immenses villas, dont le luxe souvent ostentatoire tranche avec la pauvreté de l'immense majorité de la population locale. Le propriétaire du terrain où ele vivait à Lamu venait de refuser de le lui louer davantage : le terrain avec cette maison avait pris grande valeur... 

 

Marie c'est vrai Marie aimait l'Afrique, pas en touriste, pas en ignorante, pas en spécialiste,  d'autant plus que le climat et la vie moins refermée qu'en France avaient redonné à son corps et son coeur une mobilité. Nous nous réjouissions qu'elle reparte un temps, à sa convalescence, à Lamu...

 

Combats contre les trahisons... Contre les exploitations et le silence comme ceux que certainEs peuvent faire peser aujourd'hui sur sa vie et sa mort...

 

"La haine tue toujours, l'amour ne meurt jamais." Gandhi

 

Un combat juste n'est jamais perdu, même vaincu, trahi, il persiste, et gagnera pour les générations futures

 

 

MARIE JE T'AIME - NOUS T'AIMONS

 

TON ESPRIT LIBRE, TA BEAUTE ET TON COURAGE RESTENT VIVANTS

 

Malgré la rapidité des contacts pris et des actions qui commençaient dans nos désarrois et volontés de faire, et difficulités de comprendre ensemble, malgré...

la situation de guerre, les guerres, l’absurde horreur de l'inhumanité des kidnappeurs, les problèmes de santé de Marie, les enjeux marchés/état etc...

 
n'ont pas permis - n'ont rien permis - pour la vie et la libération de notre amie...
La version officielle et de bien des médias , c'est que Marie était "en phase terminale et n'en avait que pour deux ou trois jours", mort logique... Faux
Alors qu'a fait le gouvernement? Pour une femme un peu âgée, malade, handicapée, en "phase terminale"  ?
D'un côté les "barbares", les "sauvages" de l'autre la "civilisation". Voilà la version officielle.
Des femmes et des hommes, civiliséEs et barbares , sont pris en otage des guerres entre gouvernements et bandes armées.
Les femmes et les enfants sont particulièrement touchéEs, assassinéEs. Nous le savons tous les jours.
C'est cela qui a tué Marie, par les outils de ce système, 
des hommes armés  prêts à tout et sans souci des vies.
Nous avions fait une première lettre de pression au gvt quelques jours avant la nouvelle de son assassinat pour faire pression sur une action de diplomatie humanitaire qu'il fallait appuyer.

 

Le CICR a été prévenu  dès les premières heures et a apporté tout le soutien possible par le Croissant Rouge équivalent musulman de la Croix rouge. Mais sans localisation ils ne pouvaient rien faire d'autre que d'approcher les zones dévastées par la guerre, la misère, les hordes armées. et l'état géopolitique de cette région.

Nous espérons qu'elle a souffert le moins possible, physiquement et mentalement,
qu'elle a pu voir en ses derniers instants malgré l'horreur
encore comme elle a toujours su le faire
voir la beauté  du monde par le ciel, la mémoire,
les présences amies invisibles mais vers elle, par son coeur,
par ceux et celles qui à Lamu et à Paris et ailleurs l'attendaient

 

 

 

 

NOUS AMIES DE MARIE

REMERCIONS OTAGES DU MONDE ET CHACUNE DES PERSONNES RENCONTRÉS PAR EUX

LE COMITÉ DE SOUTIEN AUX JOURNALISTES HERVE ET STÉPHANE

NOUS REMERCIONS LE CICR

NOUS REMERCIONS CHAQUE PERSONNE CONCERNÉE QUI A D'UNE FAÇON OU D'UNE AUTRE A ESPERE, VOULU, TENTE D'AIDER À SA LIBERATION

 

NOUS PENSONS A SA FAMILLE, A JOHN, A SES AUTRES AMIS ET AMIES - A LAMU, EN PROVINCE, EN VOYAGE, A PARIS ET AILLEURS...

NOUS SOMMES DANS LA PEINE

 

 

 

 

 

nous ferons un hommage plus tard

 

l'heure est au recueillement

 

et à cette action

 

 

 

PAR DIGNITÉ ET POUR LA LIBÉRATION DE TOUS LES OTAGES DU MONDE

 

INÈS 

 

BOUGAINVILLIERS-LAMU-.jpg

PLUS DE TROIS CENTS PERSONNES DE TOUS LES PAYS ONT DONNE LEUR ACCORD POUR ENVOYER LE MESSAGE EXIGEANT DU GOUVERNEMENT DES INFORMATIONS SUR L'ASSASSINAT DE MARIE.  http://www.facebook.com/FreeMarieDedieu
Send the following message
The Friends of Marie DEDIEU
Please give your support by adding your name to our list either by signing
at pourmariededieu@gmail.com or going to Facebook Free Marie Dedieu
demanding that the French government

In a press release dated Wednesday October 19th, Bernard VALERO,
spokes person for the Ministry of Foreign Affairs has announced the death of
our friend Marie DEDIEU without being able to clarify the date and
circumstances of her death.

From the moment Marie was abducted on October 1st, the government asked us
to remain silent. Despite our misgiving, we accepted.

But NOW we DEMAND to know what... exactly the government has done to obtain
on humanitarian basis the liberation of Marie and we DEMAND the proofs of
Marie¹s death.


October 19th, 2011
The Friends of Marie
Facebook Free Marie Dedieu
to
pourmariededieu@gmail.com
with you name,
it will be sent then to Nicolas SARKOZI. Marie was abducted on October 1st. The government asked us to remain silent. Despite our misgiving, we remained silent. Today, we ask the gouvernemnt to tell us exactly what it has done to obtain her liberation, to give all the information about the circonstances of Marie's death, and to do everything so that Marie rests in peace.
A toutes et tous: continuez d'envoyer des messages
Pour Marie Dedieu


Dans un communiqué daté du mercredi 19 octobre 2011, le porte-parole du Quai
d¹Orsay, Bernard Valero, annonce la mort de notre amie, Marie Dedieu,
enlevée au Kenya le 1er octobre dernier et détenue depuis en Somalie, sans
être capable d'« en préciser la date ni les circonstances ». Le ministère
des Affaires étrangères a demandé la restitution du corps.

Ces mêmes autorités ont demandé, depuis 15 jours, à ses amies et amis qui
vivent en France le silence absolu dans la presse et en public, et tous et
 toutes avons scrupuleusement respecté cette consigne à notre coeur défendant.
Mais aujourd¹hui les signataires de ce communiqué exigent
- que le gouvernement, les instances concernées (affaires étrangères,
services secrets, premier ministre, etc.) disent très exactement ce qu'ils
ont fait pendant les 19 derniers jours pour obtenir la libération de Marie
Dedieu sur des bases humanitaires ;
- et qu'il communique sans délai des preuves sur les circonstances de la
mort de Marie.

Le 19 octobre 2011
Amies et amis de Marie DEDIEU,
page Facebook : Free Marie Dedieu

à  
pourMarieDedieu@gmail. com
avec votre nom
afin que les autorités françaises et N Sarkosy disent ce qu'elles savent sur les circonstances de la mort de Marie, et fassent tout ce qui est en leur pouvoir pour rapatrier son corps, afin que notre amie repose en paix...

PHOTOS DE LA PAGE FB FREE MARIE DEDIEU

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lutheuses de Rrue prisesdepensee - dans Lutheuses de Rrue
commenter cet article

commentaires

Eprises De Pensée

  • : Lutheuses de Rrue
  •  Lutheuses de Rrue
  • : Lutheuses de Rrue blog d'infos, de ressources, de liens, prises de pensée... éprises de liberté... lutheuses de rue... et d'autres... lieu d'expression éphémère des Lutheuses de Rrue décoloniales, féministes, anti-racistes, d'ici, présentes au monde contre les marchés, le viol de la terre, des femmes, des enfants, des êtres...   luttes communautaires, intercommunautaires, libres, lucides, responsables, pour un monde de paix, luttes pour la vie, vivre le changement que nous souhaitons, le partager, s'amuser, voyager, penser, lire, dire nos créativités, études, rêves, luttes comme femmes, lesbiennes, juives, Rroms et gitanes, filles de migrant.e.ss, africaines, françaises, de voyages partage de dessins, chansons, films, écritures, actions solidaires, transmission, radios......... 
  • Contact