Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 juin 2013 7 02 /06 /juin /2013 15:16
Repost 0
Published by Lutheuses de Rrue prisesdepensee - Lutheuses de Rrue -
commenter cet article
8 mai 2013 3 08 /05 /mai /2013 23:16
ouf ! ça fait du bien ces belles affiches et simples mots : merci ouf ! ça fait du bien ces belles affiches et simples mots : merci

ouf ! ça fait du bien ces belles affiches et simples mots : merci

Repost 0
Published by Lutheuses de Rrue prisesdepensee - Lutheuses de Rrue -
commenter cet article
2 mai 2013 4 02 /05 /mai /2013 18:01

film des Lutheuses de Rrue lors du rassemblement 24 avril 2013

Repost 0
Published by Lutheuses de Rrue prisesdepensee - Lutheuses de Rrue -
commenter cet article
25 avril 2013 4 25 /04 /avril /2013 10:37
Non à la lesbophobie, non au viol, à Paris et à Johannesburg 24 avril 2013
Locs, Lesbiennes of color, et Amnesty International ont organisé une manifestation hier à la Fontaine des innocents, tandis que des amies activistes lesbiennes d'Afrique du Sud se rassemblaient aussi au même moment à Johannesburg

communiqué des Locs :
Aujourd'hui sera voté en France le mariage pour tous pour autant la haine envers les personnes LGBT ne cesse de croître ici comme partout dans le monde !
Restons mobilisé-e-s contre toutes formes de lgbtphobie, contre les viols correctifs envers les lesbiennes, pour exiger la justice.

Justice pour Noxolo Nogwaza, lesbienne sud Africaine, activiste pour les droits des p
ersonnes LGBT, violée, assassinée il y a déjà deux ans et toujours pas de procès.

Non à la Lesbophobie !
Non à l'Impunité !
Noxolo in memory love

communiqué d'Amnesty International :
"Noxolo Nogwaza, jeune militante lesbienne, a été victime de viol dit correctif et tuée le 24 avril 2011, en raison de son orientation sexuelle. Elle militait dans le Comité d'organisation de la marche des Fiertés d'Ekurhuléni (EPOC) qui fait campagne pour le droit à l'égalité et à la dignité des personnes LGBTI en Afrique du Sud. Deux ans plus tard, l'enquête n'a toujours pas avancé, personne n'a été arrêté ni traduit en justice.
Amnesty International France et Lesbiennes of color vous invitent à rendre hommage à Noxolo pour montrer votre solidarité avec les militantes lesbiennes d'Afrique du Sud qui luttent contre la violence des préjugés, l'indifférence et l'inaction de la police et de la justice."

quelques images des lutheuses de rrue présentes à la manifestation du 24 avril 2013 à la Fontaine des innocents
quelques images des lutheuses de rrue présentes à la manifestation du 24 avril 2013 à la Fontaine des innocents
quelques images des lutheuses de rrue présentes à la manifestation du 24 avril 2013 à la Fontaine des innocents
quelques images des lutheuses de rrue présentes à la manifestation du 24 avril 2013 à la Fontaine des innocents
quelques images des lutheuses de rrue présentes à la manifestation du 24 avril 2013 à la Fontaine des innocents
quelques images des lutheuses de rrue présentes à la manifestation du 24 avril 2013 à la Fontaine des innocents
quelques images des lutheuses de rrue présentes à la manifestation du 24 avril 2013 à la Fontaine des innocents
quelques images des lutheuses de rrue présentes à la manifestation du 24 avril 2013 à la Fontaine des innocents
quelques images des lutheuses de rrue présentes à la manifestation du 24 avril 2013 à la Fontaine des innocents
quelques images des lutheuses de rrue présentes à la manifestation du 24 avril 2013 à la Fontaine des innocents
quelques images des lutheuses de rrue présentes à la manifestation du 24 avril 2013 à la Fontaine des innocents
quelques images des lutheuses de rrue présentes à la manifestation du 24 avril 2013 à la Fontaine des innocents
quelques images des lutheuses de rrue présentes à la manifestation du 24 avril 2013 à la Fontaine des innocents
quelques images des lutheuses de rrue présentes à la manifestation du 24 avril 2013 à la Fontaine des innocents
quelques images des lutheuses de rrue présentes à la manifestation du 24 avril 2013 à la Fontaine des innocents
quelques images des lutheuses de rrue présentes à la manifestation du 24 avril 2013 à la Fontaine des innocents
quelques images des lutheuses de rrue présentes à la manifestation du 24 avril 2013 à la Fontaine des innocents
quelques images des lutheuses de rrue présentes à la manifestation du 24 avril 2013 à la Fontaine des innocents
quelques images des lutheuses de rrue présentes à la manifestation du 24 avril 2013 à la Fontaine des innocents
quelques images des lutheuses de rrue présentes à la manifestation du 24 avril 2013 à la Fontaine des innocents
quelques images des lutheuses de rrue présentes à la manifestation du 24 avril 2013 à la Fontaine des innocents
quelques images des lutheuses de rrue présentes à la manifestation du 24 avril 2013 à la Fontaine des innocents
quelques images des lutheuses de rrue présentes à la manifestation du 24 avril 2013 à la Fontaine des innocents
quelques images des lutheuses de rrue présentes à la manifestation du 24 avril 2013 à la Fontaine des innocents
quelques images des lutheuses de rrue présentes à la manifestation du 24 avril 2013 à la Fontaine des innocents
quelques images des lutheuses de rrue présentes à la manifestation du 24 avril 2013 à la Fontaine des innocents
quelques images des lutheuses de rrue présentes à la manifestation du 24 avril 2013 à la Fontaine des innocents
quelques images des lutheuses de rrue présentes à la manifestation du 24 avril 2013 à la Fontaine des innocents
quelques images des lutheuses de rrue présentes à la manifestation du 24 avril 2013 à la Fontaine des innocents
quelques images des lutheuses de rrue présentes à la manifestation du 24 avril 2013 à la Fontaine des innocents
quelques images des lutheuses de rrue présentes à la manifestation du 24 avril 2013 à la Fontaine des innocents

quelques images des lutheuses de rrue présentes à la manifestation du 24 avril 2013 à la Fontaine des innocents

Texte de Moruni, des LOCS

Ils nous violent comme ils pillent la planète.

Du Rwanda à la Bosnie, de Delhi au Val-de-Fontenay, de l'Assam à Trincomalee,

Le viol est une arme de destruction massive.

Tous les jours, en temps de guerre comme en temps de paix,

Nous comptons les mortes par milliers, victimes des hommes violeurs.

Le corps des femmes est le premier territoire colonisé.

Outil de domination privilégié du patriarcat capitaliste,

La culture du viol contribue à contrôler les peuples, à militariser le monde,

à piller la planète.

La culture du viol

formate le féminin/masculin via un système de terreur précisément construit,

transforme les femmes en objets sexuels et les hommes en agresseurs inhumains,

et nie la valeur réelle humaine et écologique pour établir le système marchand prédateur où seul n'a de valeur ce qui a un prix.

La privatisation des ressources, soutenue par la corruption de nos politiciens, renforce l'état policier, bras armé des banquiers,

au détriment des peuples et de la Terre.

Impunité des criminels, culpabilisation des victimes, pas de justice,

La culture du viol détruit les femmes, salit les hommes,

Et contribue directement à la destruction de la planète.

Nous sommes toutes survivantes - ENSEMBLE plus jamais peur

Décolonisons nos corps, prenons l'espace public, accusons les coupables,

STOP à la culture du viol

STOP à la destruction des femmes et de la planète

REVOLUTION FEMINISTE INTERNATIONALE

Unissons-nous pour cultiver la PAIX

Repost 0
Published by Lutheuses de Rrue prisesdepensee - Lutheuses de Rrue -
commenter cet article
24 avril 2013 3 24 /04 /avril /2013 13:33

prises de pensée... éprises de liberté... lutheuses de rue... et d'autres...

lieu d'expression éphémère des Lutheuses de Rrue

luttes métisses

pour un monde de paix,

contre les marchés, le viol de la terre, des femmes, des enfants, des êtres...  

luttes pour la vie, vivre le changement que nous souhaitons, le partager, s'amuser, voyager, penser, lire, dire

nos luttes comme femmes, lesbiennes, juives, filles de migrants, africaines, françaises, d'ici, du monde

textes, chansons, films, actions solidaires  d'Inès de Luna et de Zolan'Gono et d'autres amiEs               

Repost 0
Published by Lutheuses de Rrue
commenter cet article
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 18:54

      paroles et musiques 

liensdirectversradiographielavoixdesrromsk

ou http://radio.graphie.free.fr/

L’association Radio.Graphie et l’association LVoix des Rroms s’associent pour réaliser une émission de radio  sur Fréquence Paris Plurielles 106.3.

Tous les 1er mercredis du mois à 17 heures

Cette émission présentera :

Des actualités en bilingue ( français-rromani) sur les platz d’Ile de France,
Des actualités nationales politiques et juridiques et internationales sur les Rroms dans d’autres pays.
Suivis de reportages, d’interviews,de discussions avec invités, de portraits etc.
des conseils juridiques.
 Enfin, d’une sélection musicale.

L’équipe est composée de : Saïmir, Pierre, Anina,

DJ Mitko et Maïssoun

 

                      Première émission diffusé sur FPP ( 106.3) le 3 avril 2013 : tous les premiers mercredi du mois.

 
et à voir en plus d'entendre un travail de Radio.graphie et quelques autres :

"Xavier Marchand, metteur en scène de la compagnie Lanicolacheur  a proposé ce projet original :

Monter une exposition dessins / audio à la bibliothèque de Montreuil avec Maïssoun de Radio.graphie et la dessinatrice Cendrine Bonami-Redler à partir d’un travail réalisé dans une résidence toute particulière : l’hotel Gelem installé sur le terrain de la rue de Rosny de Montreuil, terrain habité par une famille rrom, soutenue par l’association Ecodrom." 

Repost 0
Published by Lutheuses de Rrue prisesdepensee - Lutheuses de Rrue - - dans Lutheuses de Rrue
commenter cet article
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 18:17

paroles et musiques...    

 

Ma grand-mère les appelait, les Bohémiens 7

Suite et fin de la rencontre avec Saimir Mile, président de la voix des Roms.
Ecouter Ecouter / Télécharger 40m 47s - 66.44 Mo - 228 kbps
(pour télécharger, utiliser le bouton droit de la souris et faites "Enregistrer la cible du lien sous")

Date de publication : 19 avril 2013 
Date d'enregistrement : 19 avril 2013 
Auteur : Jean Vilain 
Emission : Ma grand-mère les appelait, les Bohémiens 
Genre : Histoire 


liendirectmagrandm!relesappelaitlesbohémiensradiolarzarcink

 

ou http://www.radiolarzac.org/sons/ma-grand-mere-les-appelait-les-bohemiens-7    

 

Repost 0
Published by Lutheuses de Rrue prisesdepensee - Lutheuses de Rrue - - dans Lutheuses de Rrue
commenter cet article
14 avril 2013 7 14 /04 /avril /2013 23:13

 

C'était aussi ici

il y a

un, deux, trois, ans

il était une fois

et

il n'était pas une fois 

 

C'était aussi là

et ça se lit

page à page

en ligne

 

entre aventure et documentaire

entre constat et subjectif

 

64pagesdebandedessinéedocumentaireetpolitiquepardamienroudeauàlireenligne

Repost 0
Published by Lutheuses de Rrue prisesdepensee - Lutheuses de Rrue - - dans Lutheuses de Rrue
commenter cet article
7 avril 2013 7 07 /04 /avril /2013 11:05

romjoinville.jpgvallsrom.jpg

Nous n’en sommes pas encore tout à fait là à Montreuil, je tiens néanmoins à rappeler un entretien que j’ai eu en février dernier avec la maire de Montreuil, Dominique Voynet.

Après avoir envoyé un courrier signalant le traitement indigne infligé aux Rroms vivant sur un campement rue de Paris, j’ai été convoquée par la maire. Sans attendre des miracles, j’espérais néanmoins obtenir quelques engagements concernant des points de la vie quotidienne de ces familles.

Durant cet entretien d’environ 45 minutes, la maire s’est contentée de rappeler tout ce qu’elle avait fait pour un certain nombre de familles :

-          Mise à disposition de logements pour quelques familles

-          Prêt d’un local pour quelques autres (où vivent ensembles enfants, rats, cafards, avec des installations sanitaires défectueuses…)

La demande portait sur la viabilisation partielle du terrain occupé, sur l’inscription des enfants à l’école et sur les perspectives envisagées par la mairie.

Les arguments proférés par cette anesthésiste avaient de quoi assommer :

-          « si je mets l’eau, ils vont être 300 à arriver »

-          « l’ex-maire de Montreuil me pourrit la vie et trouve que j’en fais trop pour les Rroms »

-          «  si je fais quelque chose, je risque de ne pas être réélue »

 

Toute mention de l’indignité des conditions de survie dans ce bidonville fut balayée par des arguments visant à établir non pas l’indignité de l’accueil réservé à ces familles mais plutôt à dénigrer leur mode de vie à grand renfort de clichés éculés (mais hélas toujours de mise quand on parle de ces personnes.)

Puis, je mentionnais la présence sur ce campement d’une structure Eiffel pouvant être réhabilitée pour par exemple construire une Maison des Rroms, centre culturel, lieu de passage entre les Rroms et la population de la ville. Réaction excessive de la maire :

-          Cette structure n’a aucun intérêt… »

Cette réaction excessive, quasi caractérielle m’a mis comme on dit la puce à l’oreille…

J’ai fait quelques recherches et ai découvert que ce terrain faisait partie d’une zone devant être réhabilitée pour les habitants de Montreuil, qu’elle devait donc être nettoyée dès que la mairie en aurait fait l’acquisition.

http://www.montreuil.fr/uploads/media/dossier-creation_ZAC-Fraternite.pdf

Projet très certainement juteux profitant à quelques uns et transformant les Rroms en variable d’ajustement dans les négociations avec le propriétaire des lieux. 

Quelques semaines plus tard, je vais avec une amie du comité de soutien, rencontrer la responsable des inscriptions scolaires pour les familles en difficulté. Depuis janvier dernier, les dossiers d’enfants habitant ce bidonville (certains ayant déjà été scolarisés avant d’être expulsés d’autres lieux).

 

Après une première tentative en début d’après-midi – « Elle n’est pas là, nous ne savons pas quand elle sera là, voici son numéro de téléphone…) je prends mon téléphone et appelle 5 ou 6 fois sans obtenir que l’on décroche… En fin d’après midi nous y retournons

« Madame X est en réunion… »

Un peu d’énervement et quelques minutes après, madame X arrive, et commence à nous enfumer à grand renfort d’explications molles concernant une commission spéciale alors que nous lui demandions de nous expliquer quel était la démarche qu’elle suivait pour mener à bien ces inscriptions.

Madame X péte les plombs lorsque je demande si cette commission est spécifique pour les Rroms, craignant vraisemblablement que les relents du racisme empuantissent la pièce.

Conclusion : rien aucun avancement du dossier jusqu’à présent.

Et cependant Montreuil n’est pas la pire des communes.

Je souhaiterais que les divers comités de soutien puissent communiquer, se réunir éventuellement, construire une plate-forme où s’échangeraient informations et propositions.

Nous attendons vos réactions.

Zolan'Gono

 

Regardez la page de la mairie de Joinville, ça vaut le déplacement...

linversvillejoinvillek

liverslasoidisantmanifestationpacitfiquenk

 

et surtout le journal de l'ambassade du Pérou une expulsion vient d'avoir lieu à Ris Orangis...

malgré un travail remarquable

malgré ce village qui vivait

malgré la réalité et le rêve, le Pérou et l'humour

 

larticlemédiapartink

lambassadedupérouink

 

merci de signer et faire tourner la lettre pétition à Cécile Duflot 

lien en rouge bas de la lettre  Lettre à Cécile Duflot


Repost 0
Published by Lutheuses de Rrue prisesdepensee - Lutheuses de Rrue - - dans Lutheuses de Rrue
commenter cet article
28 mars 2013 4 28 /03 /mars /2013 21:32

 

A l’attention de 

Madame Cécile Duflot

Ministre de l’Egalité des territoires et du Logement

 

Copie pour information à

Monsieur Alain Régnier

Délégué interministériel 

pour l’hébergement et l’accès 

au logement des personnes 

sans abri ou mal logées

 

Montreuil, jeudi 28 mars 2013

 

Madame la ministre

 

Cette lettre a pour objet de vous alerter sur la situation de familles habitant un campement à Montreuil, au140 rue de Paris, où vivent une centaine de personnes. Selon les informations qui circulent parmi ses habitants, ce bidonville devrait être évacué le 14 avril par la force publique.

Ces familles sont arrivées sur ce terrain après de nombreuses pérégrinations, dans la même ville, dues à une série d’expulsions. 

Il s’agit d’une centaine de personnes survivant depuis près d’un an dans des conditions contrevenant à tout exercice des droits humains : ni eau ni électricité, ni sanitaires. Ces conditions indignes découlent directement du régime infligé à ces personnes et qui est celui des démunis. Leur isolement est renforcé par le peu de diligence que mettent les services municipaux à traiter les dossiers les concernant  (scolarisation, domiciliation, hygiène).  Ce terrain souvent occupé, fera partie d'un projet de rénovation du quartier dans les années à venir, pour le moment ce projet n'est pas en phase de réalisation.

Une trentaine d'enfants en âge de scolarisation, une dizaine de personnes fragiles, malades, âgées, bébés et femmes enceintes…  Des démarches ont été commencées par les familles et leurs soutiens pour activer leurs droits à la santé, à la scolarité, des solutions sont élaborées pour l'organisation du travail de ferrailleur, activités de recyclage, et autres projets… Mais sans réel accès à l'emploi, sans logement véritable, la réalisation des autres droits est quasi impossible. 

Alors que demain ces familles vont se trouver privées du bidonville où ils parvenaient - ce qui tient du tour de force ! - à survivre dignement, nous vous demandons de veiller à ce que ces personnes puissent retrouver un toit. Un toit qui leur permette d’organiser leur existence  en France. Un toit qui brise les engrenages discriminatoires, les réactions racistes, les exclusions, un toit qui protège les personnes et les projets de vie. 

Nous vous signalons que ces familles se sont organisées pour défendre l’accès de leur campement aux bandes maffieuses dont les membres sont d’une dangerosité extrême surtout pour les femmes et les enfants. Comment se défendront-ils dans la rue si aucune solution n’est trouvée en application de vos engagements ? 

 

L’urgence est réelle, comme à chaque fois que des familles sont mises en danger faute d'une application complète de la loi. C’est pourquoi nous vous demandons de mettre en œuvre une solution d’hébergement pérenne pour ces personnes, qui ont beaucoup de courage, qui s'efforcent de répondre le mieux possible aux demandes administratives, mais qui, attendent, attendent beaucoup trop, des réponses municipales ou gouvernementales qui se font attendre... beaucoup trop. A Montreuil, certes, quelques propositions de logement ont été faites à d'autres familles Rroms, mais souvent ces initiatives permettent d'opposer à d'autres un refus absolu de considération. 

 

Il serait imaginable que ce terrain, sur lequel il y a une structure Eiffel, puisse être utilisé autrement que comme lieu d'expulsions programmées, et autrement qu'en bidonville. Des associations Rroms et sympathisantes désirent qu'un centre d'histoire, de mémoire et  de culture Rrom existe enfin, ce lieu peut inspirer bien des architectes, les familles, voisines pourraient être associées à ce projet, si avec votre appui, une réquisition du lieu était enfin possible (comme le propose l'ordonnance de 1945 et ses mises à jour). 

 

Depuis votre nomination - en cohérence avec un souci d'humanité et le programme annoncé par le président de la République - vous réfutez tout démantèlement de camps sans solution de relogement.  

 

Nous comptons sur votre vigilance et votre présence en ce qui concerne la centaine de personnes vivant au 140 rue de Paris à Montreuil, leurs vies, leurs projets de citoyens européens, pour que puissent se maintenir les liens de voisinage qui se sont instaurés, dans l'espoir d'une vie vraiment meilleure, ensemble. 

 

 

Inès de Luna et Marie-Geneviève Bellefin, 

Lutheuses de Rrue, association de femmes artistes - du comité de soutien du 140 rue de Paris : prisesdepensee@gmail.com

 

avec

Danielle Storper Perez, anthropologue et écrivaine, militante pour la paix et les droits des femmes


Yasmine Modestine, musicienne et comédienne


Jean - Marc Zelwer, musicien

 

Tiéri Briet, écrivain et éditeur

 

Catherine Raffait, sociologue


Valérie Morin, informaticienne, du comité de soutien du 140 rue de Paris

 

Esméralda Romanez,  - Présidente of the fédération kale, Manouches, Romany, Sinté women à l'U.E

- Fédération listée à l'ONU au bureau des discriminations

- Membre du board au lobby européen des femmes

- Présidente de l'association A.M.I.D.T, (association pour la Mémoire de l'Internement et de la Déportation Tsigane)

- Présidente de l'association Samudaripen

 

 

pour poursuivre et faire circuler cette lettre-pétiton 

lienactifverslapétitionendirect

ou copier coller ce lien dans la barre : 

 https://www.change.org/fr/pétitions/ministre-de-l-egalité-des-territoires-et-du-logement-trouver-des-solutions-pérennes-de-logement-pour-les-rroms-expulsables

 

 

lien vers dépêches tsiganes qui a publié un article présentant cette lettre : liendépêchestsiganesvoisinesd'unbidonvilleàmontreuilk

Repost 0
Published by Lutheuses de Rrue prisesdepensee - Lutheuses de Rrue - - dans Lutheuses de Rrue
commenter cet article