Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 janvier 2013 7 06 /01 /janvier /2013 14:45
400086_542014405808586_889778071_n.jpg
"Je ne suis pas une descendante d'esclaves, je descends d'êtres humains, qui ont été réduits en esclavage" 

Makota Valdina, enseignante de Camdomblé (religion Afro-Brésilienne) et conseillère municipale au Brésil.
comme le dit Zolan : une mise au point importante !
Le film de Ionnis

 

 

belles images, beaux sons

 

pour dire le fragment et l'entièreté de luttes, qui sont là toujours aussi nécessaires, cruciales

 

 

pour ma part la question posée par un homme au début du film: pourquoi ils ne se révoltent pas ?

est absurde, ignorante, méprisante, sans le vouloir j'imagine, en toute inconscience, pétrie des modèles pourtant périmés des révoltes apparentes, des réactions des hommes, je pourrais dire là : des mecs, des hommes quand ils sont des mecs, des femmes aussi quand elles le sont... mecs, ou complices, ça arrive, ça arrive...

Si    

ils, elles se révoltent, elles résistent, à l'ignominie de l'inégalité, de leur situation, des discriminations, des violences, du froid, de la rue, elles combattent pour leurs droits, élémentaires, pour leur vie véritableable, pour celles de leurs enfants, des leurs,

pas forcément avec des coups

pas forcément dans la guerre

mais oui souvent dans une paix, une présence, un engagement fondamental

 

le film, les traductions, ce qui est donnée à entendre de Bianca, Pierre, Simona, May, Renaud, et bien d'autres - et même cette question, les fausses réponses, les vraies, les justes, sans doute celle du "collectif", des clichés, l'ensemble est très fort

Partager cet article

Repost 0
Published by Lutheuses de Rrue prisesdepensee - Lutheuses de Rrue - - dans Lutheuses de Rrue
commenter cet article

commentaires