Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2012 1 23 /01 /janvier /2012 04:49

 

VAINCUES ???

 

 

octobre 2011

 

une amie très chère, mon amie depuis mes 18 ans, amie de lutte et de voyage, du près, du loin, du quotidien et de plongées artistiques, Marie Dedieu

un homme presque inconnu, Ion Salagean, vivant dans un lieu de vie qui m'est très important, où vivaient des très proches

 

sont assassinés par des guerres, visibles ou déniées

 

La baraka : dans ce squat ouvert par des familles Rroms et nous, quelques amiEs, en 2010, incendié en octobre 2011  Ion Salagean  meurt,  pendant son sommeil, incendie criminel suivant des actions racistes du voisinage "normal", d'autres squatters.... incendie de la misère en tout cas, de ce crime où trop de gens sont exclus de leurs droits, du minimum vital, tous les autres squaters de la Baraka perdent tout ce qu'ils ont, les liens entre eux, les liens par l'école et autres réalités, amitiés,  et se retrouvent à la rue

 

 

A un autre bout du monde, au Kenya, Marie Dedieu est kidnapée et assassinée, où elle vivait plus de la moitié du temps depuis des années, auprès de son ami, John, Masaï, père de deux enfants que Marie élevait avec lui,  où elle vivait pour raison de santé aussi, handicapée et malade, seule l'Afrique lui redonnait le goût de vivre dehors, de bouger, de faire, l'Europe trop froide, l'immobilisait....  

 

 

Enlevée, kidnapée brutalement, enlevée aux siens, à nous, trainée en Somalie, entre différents groupes d'hommes armés, mercenaires sans idéaux, Marie Dedieu est assassinée par des "pirates", des marchands, des marchands d'être, d'êtres vivants, des terroristes de fait, des preneurs d'otages

- elle qui a toujours ouvert la vie, le monde, les cultures vers plus de paix et de rencontres, de projets partagés... 

 

Les gouvernements français et Kenyan n'ont pas pu faire lumière sur ces évenements, ni surtout intervenir à temps... alors qu'il semble que c'était possible... 

Les déclarations de guerre à la Somalie pour prises d'otages ressemblent plutôt à des guerres économiques avec des prétextes qui ne sont pas soutenus qu'à des prises de positions pour les gens, des personnes, des vies.

 

Le texte s'est délivré dans l'amitié, le chagrin, l'impuissance, la révolte, et la nécessité de dire, de poursuivre beauté des engagements, mémoire des forces, des désarrois, des vies de Marie, de Ion, mes amis.

Les images témoignent de liens tissés pendant un an au squat la baraka
On y voit surtout les femmes qui y vivaient avant l'incendie - et un public amical lors d'une fête solidaire ouverte sur le quartier

 

 

Inès de Luna

 

 

 

vaincues ?   nonmémoiresvivantes
traces
vivantespasàpas
sansdouteoui  
textemisàl'écritenrougepleurscolèretraces  
Marie
Ion 
d'amitiéplusvraiesqueleursmensonges   
deboutmêmecouchées
beauté
vaincues ?   nonmémoiresvivantes
traces
vivantespasàpas
sansdouteoui  
textemisàl'écritenrougepleurscolèretraces  

titre inconnu mot caché sous la

table dans les coins de la fête vaincuEs

singulieres courageuses singulièrement comme peuples
comme combattantEs
comme amantEs vaincuEs
blessés les liens substantiels
tissés féconds nourriciers liens qui font les luttes???? ou nous luttons enchevêtrés passerelles d'entre nous d'entre vous nos différences ensemble

ici, partout les femmes remises à l'ordre
après les révolutions
mises à mendier jetées, violées êtres à terre êtres debout 
AfricainEs,JuiVes, MétissEs
Rroms, Arabes, Asiatiques, Indiennes
et d'autres....
hétéros, trans et d'autres....
pour le logement, les papiers, le travail, le manger, la musique, l'école, pour la parole échangée,
françaiSes et étrangèrEs et d'autres....
exiléEs
beaucoup désignéEs vaincuEs
l'histoire est écrite par les vainqueurs
on nous dit ça
le sang coule de ce mensonge
nous ne sommes pas venues avec les amis de la Baraka ce soir

tout le monde a été dispersé après l'incendie
toutes sortes de rumeurs
ont décidé de masquer toute vérité
dans cette vision
les appauvriEs sont responsables
de la situation qui leur est faite
politiquement socialement humainement symboliquement
économiquement
j'en passe dans le bric à brac géo ceci

socio truc léga cela historicoco

médiaparciparla

dans ces propos de gestionnaires de légionnaires de traîtres à soi

les vaincuEs écriraient leur histoire
soudain les voix non entendues seraient celles qui

portent seules leurs destins

prenons les au mot

en le retournant

encore une fois
en le pétrissant ce mot
liberté
émancipation désintoxication décolonisation désabrutissement juste éveillés bonheur
être moi être soi donnons nous la terre encore une fois il était une fois il est une fois je force les mots à dire ce que je dis
pour que mes mots soient mes actes et mes actes pensés erreurs comprises pour parler déplier le langage chanter vivre je ne me résigne pas les circonstances me font je joue sur circonstances circonférences dessus ma vie me choisit 
si ma tête ploie ne t'inquiète pas debout même couchéEs
si mon bras s''arrête ne t'inquiéte pas debouts même couchées vivantes Tout combat qui ouvre le monde l'éclaire ne le referme pas

tout combat contre l'injustice vit et n'est jamais perdu êtres otages
femmes otages  assassinéE nous vous devons nous nous devons rien peut-être juste respirer dire sans peur de nos peurs plus fort que ces peurs nos questions de vivantes et d'amies

Marie Dedieu

amie  si belle

de mots posés de gestes effleurés d'actes

danses sourires

tes colères ta douceur

ta douleur ta voix ton amour de vivante ta joie

de vivante ta force ta voix tes choix ta liberté

resplendissante

octobre 2011 ?

amie du monde

assassinée

des hommes aussi vaincus par brassés Ion Salagean mort dans l'incendie de la Baraka  octobre 2011 Marie, Ion, tant d'autres tués d'une guerre qu'ils n'ont pas faite

qu'ils refusaient de faire que nous refusons de faire une vie sans liberté

n'existe pas nous pourrions prendre d'autres armes violences trop dociles si le temps était là ? à quel prix ? Marie, Ion, Le poids des vainqueurs, des marchés cherche à taire votre beauté vos vies vos morts nos mémoires les circonstances les faits peuples populations

pris en otages
intérêts des marchands d'armes,
d'humainEs,  d'âmes,
pétrololo et tralala voleurs de mots le mot conscience danse sans paix nous n'avons que nos vies pas pris les armes de mort et nous avons raison je crois nos raisons sont nos vies davantage que nos vies nous pouvons les sauver
les risquer les vivre vivre ensemble oui mais comment

comme jouent les enfants

s'émancipant

nous cherchons à vivre ensemble pas à gagner leur guerre ni à la perdre ni à s'y perdre nous cherchons à sortir de nos guerres les vies qui ouvrent le monde ne sont jamais perdus ne sont jamais vaincues

textemisàl'écritd'amitiéplusvraies
queleursmensonges  
enrougepleurscolèretraceslinkd'amitiéplusvraiesqueleursmensongescommentairesbienvenus 
    vaincues?textemisàl'écrit

d'amitiéplusvraiesqueleursmensonges enrougepleurscolèretracestantd'amitiéplusvraiesqueleursmensonges

textemisàl'écritenrougepleurscolèretraces

 misàl'écritenrougepleurscolères

Partager cet article

Repost 0
Published by Lutheuses de Rrue prisesdepensee - Lutheuses de Rrue - - dans Lutheuses de Rrue
commenter cet article

commentaires

isabelle riem 30/01/2014 15:36

merci pour cette vidéo pleine de sensibilité, en mémoire à la baraka et à cette lutte qui n'est toujours pas finie....

Eprises De Pensée

  • : Lutheuses de Rrue
  •  Lutheuses de Rrue
  • : Lutheuses de Rrue blog d'infos, de ressources, de liens, prises de pensée... éprises de liberté... lutheuses de rue... et d'autres... lieu d'expression éphémère des Lutheuses de Rrue décoloniales, féministes, anti-racistes, d'ici, présentes au monde contre les marchés, le viol de la terre, des femmes, des enfants, des êtres...   luttes communautaires, intercommunautaires, libres, lucides, responsables, pour un monde de paix, luttes pour la vie, vivre le changement que nous souhaitons, le partager, s'amuser, voyager, penser, lire, dire nos créativités, études, rêves, luttes comme femmes, lesbiennes, juives, Rroms et gitanes, filles de migrant.e.ss, africaines, françaises, de voyages partage de dessins, chansons, films, écritures, actions solidaires, transmission, radios......... 
  • Contact